Les différents types d’hébergement de sites

Hébergement mutualisé

Le mutualisé est un serveur partagé par plusieurs clients d’un hébergeur. Chaque client peut hébergé plusieurs sites (le nombre dépend de l’offre). Ce qui signifie que chaque site sur le serveur est automatiquement tributaire de ses ressources. Cette offre est la moins chère par rapport aux autres types d’hébergement. Le mutualisé est avantageux pour les sites qui sont en développement ou en début de vie avec peu de trafic dont la vitesse de chargement de la page n’est pas vraiment importante. Il est possible que vous soyez obligé de migrer vers une offre plus puissante si votre site devient plus fréquenté.

L’offre mutualisé peut convenir :

  • Pour des sites de contenu WordPress
  • Pour des PBN (Private Blog Network)
  • Pour des sites en cours de développement (pas public)
  • Pour des sites avec peu de trafic

Serveur dédié à l’hébergement

Un serveur dédié est proposé à la location aux clients. C’est une machine physique qui contient un système d’exploitation avec des outils permettant d’héberger un ou plusieurs sites.

L’hébergeur met à disposition des clients ses serveurs dédiés. Ils sont stockés dans des baies. Il possède une sécurité contre les incendies et contre certains types d’attaques informatiques.

Le serveur est géré par un administrateur système. Vous devez donc savoir comment gérer un serveur ou passer par un prestataire d’infogérance.

Hébergement VPS

Le VPS est une fraction d’un serveur dédié. Le VPS est « découpé » en plusieurs instances. Cela permet de partager la puissance d’un serveur dédié entre plusieurs clients afin de proposer un prix plus abordable que celui d’un dédié.

Le Vps dispose des fonctionnalités d’un dédié comme l’utilisation des lignes de commandes SSH, la gestion via Cpanel ou Plesk.

Le cloud

Le cloud est une sorte de VPS amélioré qui est capable

  • De faire face aux montées en charge (répartiteur de charges)
  • D’héberger plusieurs sites (le nombre varie suivant l’offre et le site lui-même)
  • De résister aux attaques de pirates informatiques
  • D’attribuer dynamique des ressources matérielles (RAM, CPU, Disque dur).